Qui peut déclarer?

 

• Tout professionnel de santé (médecin, pharmacie, chirurgien-dentiste, sage-femme, infirmier…) doit signaler au Centre d'Addictovigilance (CEIP-A) de sa région toute présomption d'abus, de détournement d'utilisation d'une substance psychoactive et de pharmacodépendance.

 

• Tout professionnel de santé doit déclarer au Centre d’Addictovigilance de sa région les cas d'abus grave et de pharmacodépendance grave liés à la prise de substances ou plantes ayant un effet psychoactif ainsi que tout autre médicament ou produit en contenant, à l'exclusion de l'alcool éthylique et du tabac

 

• La déclaration est obligatoire, quel que soit leur mode d’exercice, pour les médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens (pour les médicaments ou produits qu’ils ont délivrés)

 

• Tout autre professionnel de santé ayant fait la même constatation peut également en informer le Centre d’Addictovigilance de sa région

 

• Les éducateurs, les patients…