Quelques définitions

 

Abus : Usage excessif intentionnel, persistant ou sporadique, de médicaments ou de produits, accompagné de réactions physiques ou psychologiques nocives.

 

Automédication : Prise de médicament sans avis médical.

 

CIM-10 : La Classification internationale des maladies (CIM, en anglais : International Statistical Classification of Diseases and Related Health Problems, ICD).

 

Comités techniques : Ils se passent à l’ANSM et assurent l’interface avec les réseaux de terrain.

 

Commission nationale des stupéfiants et des psychotropes : Elle  est chargée de donner un avis collégial et consultatif à la demande du directeur général de l'ANSM chaque fois que l’instruction d’un dossier nécessite un avis complémentaire à une évaluation interne.

 

CAARUD : Centre d'Accueil et d'Accompagnement à la Réduction des risques chez les Usagers de Drogues. Etablissement médico-sociaux destinés à accueillir des usagers de drogues.

 

CSAPA : Centres de Soins d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie assure l'accueil, l'information, l'évaluation médicale, l'orientation, la prise en charge médicale, la prise en charge psychologique, la prise en charge sociale et éducative et la mise en œuvre de mesures de réduction des risques.

 

Evénement indésirable : Toute manifestation nocive et non recherchée survenant chez une personne pendant un traitement, qu'elle soit considérée ou non comme liée à un ou des médicament(s).

 

Gravité OMS : Corresponds aux critères de gravité définis par l’organisme mondial de la santé. Un dossier est considéré comme grave lorsqu’il présente au moins un critère de gravité (Décès, mise en jeu du pronostic vital, hospitalisation, anomalie congénitale, incapacité/invalidité et/ou une autre situation médicalement grave).

 

Imputabilité : Analyse au cas par cas du lien de causalité entre la prise d'un médicament et la survenue d'un effet indésirable. Il s'agit d'une analyse individuelle pour une notification donnée, qui ne peut prétendre estimer le potentiel de dangerosité du médicament dans l'absolu ou l'importance du risque induit par ce médicament dans une population.

 

Mésusage : Utilisation intentionnelle et inappropriée d'un médicament ou d'un produit en rapport avec la dose autorisée ou prescrite, la voie d'administration, les indications, ou non conforme aux termes de l'autorisation de mise sur le marché ou de l'enregistrement ainsi qu'aux recommandations de bonnes pratiques.

 

Notification spontanée : Il s'agit de notification spontanée de la part de professionnels de santé, de laboratoires, d'autorités de santé ou autre organisation (centres régionaux, centre anti-poison) ou de patients et qui n'émane pas d'une étude ou d'un système de collecte de données.

 

Pharmacodépendance : Etat psychique et parfois physique résultant de l'interaction entre un organisme vivant et une drogue. Cette interaction se caractérise par des modifications du comportement et par d'autres réactions qui engagent toujours fortement l'usager à prendre la drogue de façon continue ou périodique afin de retrouver des effets physiques ou quelquefois d'éviter le malaise de privation. Cet état peut s'accompagner ou non de tolérance. Un même individu peut être dépendant de plusieurs drogues.

 

Surdosage : administration d'une quantité de médicament ou de produit, par prise ou par jour, qui est supérieure à la dose maximale recommandée dans le résumé des caractéristiques du produit. Sont pris en compte les effets cumulés dus au surdosage.

 

Syndrome de sevrage : Ensemble des troubles somatiques consécutifs à la suppression brusque de la drogue chez un toxicomane en état de dépendance physique. Peuvent être soulagés par la réadministration de la substance ou par l'administration une substance proche.

 

Tolérance : Propriété d'une drogue dont l'usage répété entraîne une diminution des effets initialement obtenus d'où la nécessité d'augmenter les doses pour atteindre l'effet désiré. Elle est souvent associée au développement d'une dépendance physique.

 

Toxicomanie : Terme abandonné en 1964 par l'OMS, mais encore largement utilisé même si le terme pharmacodépendance doit lui être préféré. Il désigne un invincible désir ou besoin de consommer une substance psychoactive et de se la procurer par tous les moyens, une tendance à augmenter les doses ou une difficulté à à en contrôler les prises, une dépendance psychique et physique, et des effets nuisibles à l'individu et à la société.

 

Utilisation hors AMM : utilisation intentionnelle dans un but médical mais non conforme aux termes de l'autorisation de mise sur le marché.