Spécificités de la prise en charge anesthésique en orthopédie au bloc opératoire de Lapeyronie

 

Certains domaines sont plus particulièrement développés :

 

 

Epargne sanguine

 

Afin de diminuer le recours à une transfusion de sang de donneur en cas d’intervention hémorragique, différentes techniques sont appliquées : injection de fer intraveineux dès la consultation d’anesthésie, injections préopératoire à domicile de traitements  favorisant l’augmentation des globules rouges (EPO), récupération de sang pendant l’intervention et en salle de réveil.

 

 

Anesthésie locorégionale

 

La prise en charge de la douleur par ces techniques est un des domaines d’excellence de la prise en charge anesthésique en orthopédie au bloc Lapeyronie.

En utilisant les techniques les plus récentes de repérage des nerfs (échographie), l’anesthésie locorégionale consiste à administrer des anesthésiques locaux au contact des nerfs. Ceci peut se faire pour à peu près toutes les régions concernées par la chirurgie orthopédique. Suivant les cas cette anesthésie des nerfs peut durer de quelques heures à quelques jours, grâce à l’utilisation de cathéters qui permettent de poursuivre l’administration des anesthésiques locaux le temps nécessaire. L’intérêt de ces techniques d’anesthésie locorégionale est de laisser insensible la zone opérée pendant les premières heures les plus douloureuses puis de réveiller la zone opérée quand la douleur sera  facilement contrôlable par des médicaments classiques.

 

 

Patients fragiles et patients âgés

 

Le bloc opératoire de Lapeyronie dispose de tous les équipements récents nécessaires pour faciliter le monitorage et la surveillance des patients à haut risques.  La prise en charge de ces patients est  également facilitée par la proximité immédiate des unités de réanimation et de la possibilité de réunions pluridisciplinaires (anesthésistes, chirurgiens, cardiologues, gériatres…) pour évaluer précisément les cas complexes.

 

 

Anesthésie ambulatoire

 

L’équipe d’anesthésie est particulièrement impliquée dans la prise en charge des patients en chirurgie ambulatoire en collaboration directe avec les réseaux de soins de la région.  Les techniques d’anesthésie locorégionale telle que le cathétérisme péri nerveux à domicile ont été mise en place pour optimiser la prise en charge de la douleur à domicile.

 

 

Réhabilitation rapide après chirurgie

 

Il s’agit d’un défi actuel de prise en charge des patients opérés de chirurgie lourde telle que la prothèse de hanche et de genou. Le but étant de faciliter la déambulation des patients le plus rapidement possible après ce type de chirurgie. En collaboration avec les équipes chirurgicales, l’équipe d’anesthésie est partie prenante et est très investie dans cette nouvelle prise en charge des patients. C’est pourquoi les techniques d’anesthésie ont été adaptées à ce type de protocole. Si votre chirurgie est éligible à ce mode de prise en charge,  vous en serez informés dès les consultations de chirurgie et d’anesthésie.