La prise en charge après l’intervention

A l’issue de votre intervention chirurgicale vous serez transféré dans une salle de surveillance appelée salle de surveillance post interventionnelle (SSPI). Le temps de passage dans cette salle dépend de votre état de santé après l’intervention. Le passage en SSPI est obligatoire et est un maillon essentiel de votre prise en charge pour anticiper toutes complications pouvant survenir lors de votre retour en chambre. C’est ainsi que l’on va s’assurer principalement que votre douleur est correctement traitée (administration de médicaments à base de morphine si besoin), que vous n’avez pas envie de vomir, qu’il n’y a pas d’hémorragie, que vos fonctions vitales (respiration, pouls, tension artérielle) sont correctes. En SSPI le médecin anesthésiste viendra vous voir pour vous expliquer la façon dont s’est déroulée votre anesthésie.

 

 

Hospitalisation en post opératoire 

 

Après le passage en SSPI tous les patients remontent dans les services. Certain sortiront à domicile le jour même (chirurgie ambulatoire) d’autres resteront hospitalisés. La durée d’hospitalisation dépend de votre chirurgie. En fonction de la gravité de votre état de santé avant l’opération et/ou de la complexité de votre chirurgie la surveillance dans les services pourra se faire en unité de soins continus. Ce type d’unité permet une surveillance rapprochée du patient 24h/24 équivalente à celle effectuée SSPI. Dans certains cas particuliers la surveillance post opératoire se fera en unité de réanimation permettant la poursuite de l’anesthésie pendant plusieurs jours et la mise en route de soins complexes (hémodialyse, ventilation artificielle…)

 

Dans les services d’hospitalisation, outre la surveillance infirmière constante, un médecin anesthésiste est présent 24h/24 dans l’hôpital, tous les jours, et est susceptible d’intervenir pour tous problèmes se produisant en post opératoire. Par ailleurs la présence de plusieurs unités de réanimation sur le même site permet de faire face à toutes situations complexes qui seraient amenées à survenir en post opératoire. 

 

 

Prise en charge de la douleur

 

L’équipe d’anesthésie est particulièrement attentive à la bonne prise en charge de votre douleur en post opératoire. L’utilisation de médicaments dérivés de la morphine est large, de même que les techniques d’anesthésie locorégionale qui permettent de conserver le membre ou la zone opérée sous anesthésie partielle dans les suites opératoires pendant plusieurs jours (cathéters d’analgésie permettant une administration continue d’anesthésiques locaux autour de vos nerfs). La présence d’une équipe d’anesthésie dédiée à la douleur facilite cette prise en charge.

 

Pour les patients qui rentrent à domicile le jour même de la chirurgie (chirurgie ambulatoire) la prise en charge de la douleur est gérée également de manière optimale. Suite à la formation d’équipes d’infirmières relais, la prise en charge de la douleur est poursuivie à domicile y compris à l’aide de cathéters d’analgésie si besoin. Les infirmières à domicile peuvent à tout moment faire appel à l’équipe d‘anesthésie de l’hôpital pour optimiser les traitements pour la douleur.