Le manipulateur / la manipulatrice d'électroradiologie médicale utilise des machines de haute technicité (appareils de radiologie, scanner, IRM). Il obtient des images médicales et les traite en fonction de la prescription médicale. Le manipulateur d'électroradiologie médicale est un professionnel de la santé, à la fois soignant et technicien.

 

Description métier

Le manipulateur d'électroradiologie médicale (MEM) travaille sur prescription médicale et toujours en binôme avec un médecin spécialiste (radiologue, médecin nucléaire, oncologue...).

 

Le manipulateur d'électroradiologie médicale est un professionnel de santé, à la fois soignant et technicien.

 

En imagerie médicale, il participe à des examens médicaux (radiologie, scanner, IRM, médecine nucléaire, électrophysiologie) dont la visée est l'établissement d'un diagnostic.

 

En radiothérapie, il participe à un traitement par irradiation d'une cible à détruire.

 

Avec l'évolution spectaculaire des techniques et de l'informatique, tous les cabinets de radiologie ainsi que les hôpitaux et cliniques équipés d'un plateau technique d'imagerie médicale disposent d'un équipement diversifié qui nécessite la collaboration de manipulateurs qualifiés.

 

Chaque appareil est piloté par le manipulateur d'ERM. Positionné derrière une vitre le protégeant des rayonnements, il conduit les examens médicaux prescrits.

 

Le manipulateur explique ce qu’il fait, réconforte et met en confiance le patient.

 

Il est aussi habilité à réaliser des soins (hygiène, confort, injections de produits de contraste, préparation du patient) en fonction des différentes techniques d'imagerie utilisées.

 

S’il procède à une IRM (imagerie par résonance magnétique) ou à un scanner, il visualise l’organisme en coupe très fines et obtient des données numériques qu'il traite informatiquement.

 

Il traite ces données d'un point de vue physiologique, anatomique, qualitatif et technique, avant de les transmettre au médecin traitant le patient.

 

 

Le manipulateur d'électroradiologie médicale est employé dans les départements d'imagerie médicale (radiologie conventionnelle et numérisée, scanographie, imagerie par résonance magnétique nucléaire, médecine nucléaire) et les services de radiothérapie des établissements publics et  privés (cliniques, cabinets de radiologie, dispensaires, hôpitaux, centres de dépistage et de médecine préventive). Si en milieu hospitalier, le manipulateur d'ERM travaille généralement en rotation pour assurer la continuité du service, les horaires réguliers en cabinet de radiologie. 

 

 

Cette profession est réglementée et protégée de l'exercice illégal par son inscription au code de la santé publique.

 

Deux diplômes permettent de l’exercer.

Études / Formation pour devenir Manipulatrice / Manipulateur d'électroradiologie médicale

Seuls le diplôme d'Etat de manipulateur d’électroradiologie médicale (DEMEN) ou le diplôme de technicien supérieur  en imagerie médicale et radiologie thérapeutique (DTSIMRT) permettent d’exercer ce métier. 

 

Ce sont deux diplômes équivalents, dont la préparation se fait en 3 ans (6 semestres) après un bac général à orientation scientifique de préférence, un bac techno ST2S (plus rarement STL ou un bac professionnel).

Suivant la réforme des lycées, les matières optionnelles à sélectionner sont physique-chimie, SVT et les mathématiques en support de la physique.

 

En partenariat avec l'Université de Montpellier dans un parcours LMD ( Licence-Master-Doctorat)

 

L'inscription se fait via Parcoursup uniquement.

 

Salaires

Dans le public : 

 

classe normale : de 1500 à 2400 € brut

classe supérieure : de 1900 à 2600 € brut

Dans le privé : à partir de 1700 € brut

 

Les gardes et les astreintes améliorent nettement le salaire de base.

 

Evolutions de carrière

Le manipulateur peut accéder, après 5 ans d'exercice, à un poste de cadre de santé (gestion ou enseignement) et prétendre par la suite à un poste de cadre supérieur de santé voire de directeur de soins (directeur d'un institut de formation..). Pour accéder à ce dernier niveau de responsabilité, il devra suivre une année de formation à l’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) de Rennes. 

 

Un MERM peut envisager une spécialisation avec une formation complémentaire (dosimétriste, ingénieur d'application, manipulateur hygiéniste, manipulateur en échographie, manipulateur spécialisé en imagerie interventionnelle). Il peut également faire le choix de s'orienter vers des fonctions technico-commerciales ou de responsable qualité. 

 

Grâce à leur grade de licence, les manipulateurs d'ERM peuvent désormais négocier auprès des universités la reprise ou la poursuite de leurs études en master 1.

 

Extraction CIDJ janvier 2020